La Maison d'Alphonse

LES RUINES DE LA MAISON D'ALPHONSE

297161 10150291485738419 295451378418 7599804 495059 n

Les ruines de la " maison d'Alphonse " quelques années plus tard... On voit Jean Gicquel au premier plan
La maison, dite "Maison d'Alphonse", était pendant la Seconde Guerre mondiale, la propriété de Jean et Marie Gicquel.

Cette habitation était le dernier passage des aviateurs et de leurs agents convoyeurs : Marie-Thérèse Le Calvez, Job Mainguy et Pierre Huet, qui ont participé aux 8 opérations d'embarquement, Georges Ropers et Jean Gicquel (5 opérations), Jean Tréhiou (3 opérations), Francis Baudet (5 opérations), Marguerite Le Saux, Fernand Trochel, François Lecorvorzin, René Dagorne, Joseph Hamon, Eugène Courson, Henri Charbonnier, Jean Auffret, Jean Le Lionnais, François Kérambrun et bien d'autres, avant de regagner la Grande-Bretagne.

C'était aussi sur Radio Londres le nom de code de l'opération Shelburne (dont Lucien Dumais était le chef et Raymond Labrosse, le radio), pour engager les opérations de rapatriement.

Dans la nuit du 23 au 24 juillet 1944, le dernier convoyage effectué par François Le Cornec, arrivé à la "Maison d'Alphonse" avec 3 aviateurs évadés (précédemment conduits par François Kérambrun de Guingamp à Plouha), se termina par la destruction de cette maison par le feu.

 Cependant, leurs occupants purent s'échapper.

La 8ème et dernière opération du réseau Shelburne eut lieu les 8 et 9 août 1944, et le nouveau lieu de rendez-vous fut fixé près de la fontaine de Kéruzeau, la "Maison d'Alphonse" n'existant plus.

 

Article et photos publiés avec l'autorisation de Tous à Plouha.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau