Vauban

SEBASTIEN LE PRESTRE - SEIGNEUR DE VAUBAN

Vauban-Sebastien-Le-Prestre-Marquis-de-1.jpg

Né en mai 1633 à Saint-Léger-de-Foucherets, Vauban est le plus connu de tous les ingénieurs militaires .

portrait vauban

Vauban commença sa longue carrière en affrontant les armées du roi Louis : Vauban est alors dans le camp des «frondeurs» avec le prince de Condé, en rébellion contre son souverain. Vauban est remarqué par le cardinal de Mazarin qui le convainc de se mettre au service du roi.

vauban

Vauban a alors vingt ans. De 1653 à 1659, Vauban participe à quatorze sièges au cours desquels il est blessé plusieurs fois. Vauban reçoit son brevet d'ingénieur du roi en 1655 à l'âge de 22 ans. Nourri de cette expérience Vauban réfléchit aux procédés de l'attaque des places qui lui semblent trop coûteux en hommes. Vauban privilégie le rôle du canon par rapport à la mine.

Vauban 451

De même en théoricien de la fortification, Vauban améliore les règles préconisant l'adaptation du tracé bastionné au terrain et l'échelonnement de la défense en profondeur. En 1667, les sièges de Tournai, de Douai et de Lille, confirment la notoriété de Vauban. Désormais Vauban a une réputation de preneur de villes.

concarneau-229909

Le roi confie à Vauban l'édification de la citadelle de Lille qu'on appellera plus tard la «Reine des citadelles. A partir de 1668, Vauban exercera de fait les fonctions de commissaire général des Fortifications, même si le chevalier de Clerville en restera le titulaire jusqu'à sa mort en 1677.

fort-latte-229903

Vauban exercera sa mission sur les frontières terrestres qui dépendent de Louvois, les frontières maritimes et les ports dépendant de Colbert demeureront encore dix ans sous la responsabilité de Clerville.

Vauban Statue-copie-1

Avec la guerre de Hollande en 1673, Vauban se lance dans la réalisation de ce qu'il appelle «son pré carré», c'est-à-dire à réduire le nombre de ses places pour ne conserver que les plus fortes qui ne sont pas isolées en territoire ennemi.

saint-malo-229873

Vauban recommandera pour ce faire une double ligne de places fortes, barrant la plaine des Flandres pour protéger efficacement le royaume. Le siège victorieux de Maastricht en juin 1673 donne à Vauban l'occasion d'illustrer sa nouvelle méthode d'attaque des places telle qu'il l'a développée pour le roi dans un Mémoire sur la «conduite des sièges». Louis XIV conquiert la Franche-Comté, Vauban met le siège devant Besançon.

besancon-229871

Vauban prend en six jours, la citadelle. De 1679 à 1688, Vauban parcourt la France en tous sens. Vauban se consacre aux fortifications côtières et également à celles du Sud de la France.

collioure-229895

Vauban garde un oil sur les travaux des places du Nord et de l'Est récemment conquises par les armées du roi.

 

salses-229875En 1684, Vauban prend en moins d'un mois la forteresse de Luxembourg. En 1687, Vauban inaugurera à Besançon ce que l'on appelle son «deuxième système Vauban», où la configuration particulière de la ville l'obligera à dissocier la défense de la ville de l'action lointaine contre l'assaillant avec une seconde ligne de défense. Vauban est nommé lieutenant général en 1688.

450px-Vaubaninvalides01

Le tricentenaire de la mort de Vauban, l'un des plus célèbres ingénieurs militaires français du XVIIe siècle a été célébré en 2007 en grande pompe.

sans-titre.png

Estimé pour ses connaissances pointues en économie, philosophie, politique, agronomie et bien entendu en stratégie militaire, Sébastien Le Pestre, seigneur de Vauban, a marqué de son empreinte notre pays. 150 sites ont en effet été construits ou fortifiés par cet architecte de renom.

carte_sites.pngvillefranche-229881



Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau