La Tour de Kerroc'h

DE LA TOUR DE KERROC'H A LA ROCHE AUX OISEAUX

La Tour de Kerroc'h
Cette structure quelque peu insolite, devenue l'emblème usuel de la commune, fut édifiée au siècle dernier, au sommet de la butte appelée alors Krec'h Mahaf ou Mazé, c'est-à-dire Mathieu, d'où l'on embrasse la baie de Paimpol.
Dépassant les espérances de l'abbé Guennou, qui pensait y élever une simple statue de Marie, une tour de granit fut érigée sur le monticule, surmontée d'abord de la statue de sainte Anne et plus tard de celle de la Vierge et de saint Joseph avec l'Enfant Jésus.


Loguivy-de-la-Mer, la Roche aux Oiseaux

Roc'h an Evned en breton, La Roche aux Oiseaux, entourée d'arbousiers, l'arbre aux fraises d'origine méditerranéenne, est probablement le premier lieu d'établissement de l'homme sur le territoire de Loguivy. Ancien éperon barré, il a incité les archéologues à des fouilles approfondies afin de tenter de connaître son histoire. Dès le paléolithique, puis au néolithique, ce site et ses abords ont hébergé certains de nos ancêtres. Cinquante mille ans avant notre ère, ils y ont taillé la pierre afin de chasser, de pêcher, voire de se défendre contre les prédateurs. Les pierres taillées exhumées ici, principalement des bifaces extraits de la roche locale, le microgranite, en sont les traces irréfutables.

Ils ont sans doute choisi ce promontoire afin de se protéger car il est un observatoire exceptionnel sur l'embouchure du Trieux qui, à cette époque, s'enfonçait bien plus loin vers le nord. Les îles et rochers aujourd'hui entourés par les eaux, accessibles à pied sec, faisaient alors partie de leurs terrains de chasse. Ils ont ensuite appris la culture et l'élevage et se sont établis sur les plateaux, laissant ça et là des mégalithes pour la postérité ... La plupart de ces pierres levées ou couchées ont disparu.

Ici, le paysage y est grandiose !


Debout sur les rochers de Roc'h an Evned, vous aurez l'impression d'être le maître d'un monde où tout est à votre portée. Surplombant l'estuaire de la vallée du Trieux qui, à cet endroit, prend toute son ampleur, vos yeux pourront en balayer le cours jusqu'à perte de vue. Au nord, il se perd dans la Manche après avoir léché les côtes de Bréhat et isolé l'île Modez. Au sud, alternant falaises et criques, il remonte jusqu'à Lézardrieux dont le clocher de l'église se hisse au dessus des arbres, tel un amer. En face, au delà de la petite île qui abrita un poste de douaniers, la colline de Kermouster descend vers la plage menant à l'île à Bois. Plus loin encore, la chaussée blanche du sillon de Talbert semble être un mirage. A droite, les bateaux ancrés face à Loguivy paraissent tout petits, se balançant au gré d'une houle qui, à tout moment peut se transformer en un courant tumultueux se déversant dans la vallée.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau